Options et commutateurs de la ligne de commande de l'EDI

De Appmethod Topics
Aller à : navigation, rechercher

Remonter à Référence EDI et utilitaires


Décrit les options disponibles lors du démarrage de l'EDI à partir de la ligne de commande.

Commutateurs de ligne de commande de l'EDI

Les options suivantes sont disponibles lors du démarrage de l'EDI à partir de la ligne de commande.

Elles doivent toutes être précédées (sauf indication contraire) d'un tiret (-) ou d'une barre oblique (/). Les options ne sont pas sensibles à la casse. Les options suivantes sont donc équivalentes :

-d /d -D /D

Utilisez les commutateurs de ligne de commande de l'EDI avec la commande de démarrage pour l'EDI :

bds.exe

Exemples d'utilisation de BDS.EXE

Code Action
bds.exe -ns

Démarre l'EDI de Appmethod sans écran d'accueil.

bds.exe -sd c:\test\source -d c:\test\myprog.exe \mbox{-}td
  • Démarre l'EDI de Appmethod.
  • Charge c:\test\myprog.exe dans le débogueur.
  • Utilise c:\test\source comme emplacement du code source lors du débogage.

L'argument -td ou tout autre argument qui apparaît après l'option du débogueur (-d nomexe) sont utilisés comme arguments de c:\test\myprog.exe.

Options générales pour BDS.EXE

Option Description
?

Lance l'EDI et affiche l'aide en ligne relative aux options de la ligne de commande de l'EDI.

-- (deux tirets)

Ignore le reste de la ligne de commande.

ns

Pas d'écran d'accueil. Supprime l'affichage de l'écran d'accueil au démarrage de l'EDI.

np

Aucune page Bienvenue. N'affiche pas la page Bienvenue après le démarrage de l'EDI.

p personality

Démarre la personnalité spécifiée de l'EDI de Appmethod. Les valeurs possibles pour la personnalité sont :

  • Object Pascal
  • CBuilder
r regkey

Autre clé de registre. Vous permet de spécifier une autre clé de registre de base afin que vous puissiez exécuter deux copies de l'EDI en utilisant des configurations différentes. Cela permet aux développeurs de composants de déboguer un composant à la conception en utilisant l'EDI en tant qu'application hôte sans aucune interférence de l'EDI de débogage en tentant de charger le package de composant en cours de développement.

cleanregistryide

Nettoyer les entrées de registre pour l'EDI. Supprime la clé de registre BDS de l'utilisateur en cours et les fichiers sous appdata dans le répertoire BDS. Attention : Comme tous vos projets du répertoire BDS seront perdus, effectuez une copie de sauvegarde de vos projets avant de démarrer BDS avec cette option. C'est le dernier recours, et pas la première chose à faire lors de la phase de dépannage de l'EDI.

Options du débogueur

Option Description

attach:%1;%2

Effectue une attache de débogage. Utilise  %1 comme l'ID du processus auquel s'attacher et  %2 comme l'ID de l'événement pour ce processus. L'option attach peut être utilisée manuellement, mais elle est principalement utilisée pour le débogage Just in Time.

nomexe       

Charge l'exécutable spécifié (nomexe) dans le débogueur. Tous les paramètres spécifiés après nomexe sont utilisés comme paramètres du programme à déboguer et sont ignorés par l'EDI. Un espace est autorisé entre -d et nomexe.


Les options suivantes peuvent seulement être utilisées avec l'option -d :

debugger=borwin32

debugger=embwin32

debugger=embwin64

debugger=embmacosx

debugger=embios

debugger=embandroid

Indique le débogueur à utiliser. Si cette option est omise, le débogueur recensé en premier dans l'EDI est utilisé.

  • borwin32 et embwin32 invoquent le débogueur Win32, le débogueur Windows 32 bits standard incorporé dans l'EDI.
  • embwin64 invoque le débogueur Win64 (pour déboguer des applications Windows 64 bits).
  • embmacosx invoque le débogueur Mac OS X (pour déboguer des applications Mac OS X ou des applications Simulateur iOS)
  • embios invoque le débogueur iOS (pour déboguer des applications sur le périphérique iOS)
  • embandroid invoque le débogueur Android (pour déboguer des applications sur le périphérique Android)

l

(L minuscule) Démarrage de l'assembleur. N'exécute pas de code de démarrage. Doit être utilisée avec l'option -d. Normalement, lorsque vous spécifiez l'option -d, le débogueur tente d'exécuter le processus dans main ou WinMain. Quand -l est spécifié, le processus est simplement chargé et aucun code de démarrage ne s'exécute.

sd répertoires

Répertoires du source. Doit être utilisée avec l'option -d. L'argument est un répertoire unique ou une liste de répertoires séparés par des points-virgules, qui est utilisé comme définition du chemin des sources de débogage (peut aussi être défini dans la page Projet > Options > Débogueur). Aucun espace n'est permis entre sd et l'argument liste de répertoires.

nomhôte

Nom hôte du débogueur distant. Doit être utilisée avec l'option -d. Une session de débogage à distance est initiée en utilisant l'hôte spécifié comme l'hôte distant sur lequel le débogage est effectué. Le programme serveur de débogage à distance doit être en cours d'exécution sur l'hôte distant.

répertoiretravail

Répertoire de travail pour votre session de débogage. Correspond au paramètre "Répertoire de travail" sur la boîte de dialogue Charger un processus.

Options de projet

Option Description

nomfichier

(Sans tiret devant) Charge le nom de fichier spécifié dans l'EDI. Ce peut être un projet, un groupe de projets ou un simple fichier.

b

AutoBuild. Doit être utilisée avec l'option nomfichier. Quand l'option -b est spécifiée, le projet ou le groupe de projets est construit automatiquement au démarrage de l'EDI. Les conseils, erreurs ou avertissements éventuels sont ensuite enregistrés dans un fichier. Enfin, l'EDI est refermé. Cela permet les constructions en mode batch à partir d'un fichier batch. Le niveau d'erreur (Error Level) est défini sur 0 pour les constructions réussies et sur 1 pour les échecs. Par défaut, le fichier de sortie porte le même nom que le fichier spécifié, mais avec l'extension .err. Pour changer ce nom, utilisez l'option -o.

m

AutoMake. Comme AutoBuild (la construction automatique), sauf qu'un make est exécuté au lieu d'une construction complète.

fichiersortie

Fichier de sortie. Doit être utilisée avec l'option -b ou -m. Lorsque l'option -o est spécifiée, tous les conseils, avertissements ou erreurs sont écrits dans le fichier spécifié, et non dans le fichier par défaut.