Gestionnaire de SDK

De Appmethod Topics
Aller à : navigation, rechercher

Remonter à Options d'environnement


Outils > Options > Options d'environnement > Gestionnaire de SDK
Gestionnaire de projets | clic droit sur une plate-forme dans Plates-formes cible | Modifier le SDK

Affiche les SDK existants, et vous permet d'ajouter et de gérer des SDK pour Mac OS X, iOS et Android.

Utilisation d'un SDK

Un kit de développement logiciel (SDK) fournit le logiciel nécessaire à la construction de vos applications pour une plate-forme cible. Dans la page Gestionnaire de SDK, un SDK fournit les informations dont a besoin Appmethod pour localiser le logiciel requis dans votre système.

Les SDK Mac OS X et iOS fournissent :

  • Une liste des chemins absolus aux fichiers et dossiers du Mac qui sont requis pour construire des applications pour la plate-forme cible SDK.
  • Une copie de ces fichiers, qui peut être extraite du Mac à l'aide d'un profil de connexion.

Les SDK Android contiennent les chemins au logiciel requis dans votre système.

Sur la page Gestionnaire de SDK, pour chaque plate-forme cible ayant un SDK associé, un SDK est le SDK par défaut (celui affiché en gras). Les plates-formes Windows n'ont pas de SDK par défaut.

Situations où vous devez ajouter un SDK

Les SDK sont obligatoires pour les plates-formes et types d'applications suivants :

  • Des applications multi-périphériques C++ pour la plate-forme Mac OS X.
  • Des applications multi-périphériques pour la plate-forme Périphérique iOS - 32 bits.
  • Des applications multi-périphériques pour la plate-forme Périphérique iOS - 64 bits.
  • Des applications multi-périphériques pour la plate-forme Android.
    Remarque : Si vos SDK et NDK Android sont installés par l'installateur de Appmethod, le Gestionnaire de SDK connaît les emplacements installés. Dans ce cas, les champs relatifs au SDK sont remplis automatiquement, et vous n'avez pas besoin d'ajouter un SDK pour vos apps Android.

Noms de fichier et extensions de fichier des SDK

Les noms de SDK ont quelques restrictions autres que le fait d'être des noms de fichiers valides, tel que déterminé par System.IOUtils.TPath.HasValidFileNameChars. Les noms de SDK dupliqués provoquent une erreur (depuis les opérations Ajouter ou Importer tentées).

L'extension des fichiers de SDK est .sdk et elle est ajoutée automatiquement quand le SDK est enregistré en tant que fichier.

Voici des exemples de nom de SDK :

  • MyFirstOSXSdk
  • Gr8daZ!

Chaque SDK que vous avez défini est enregistré sous un fichier .sdk dans votre dossier Application Data (tel que renvoyé par DesignIntf.IDesigner170.GetAppDataDirectory), comme le dossier suivant sur Windows 7 :

C:\Users\<nom d'utilisateur>\AppData\Roaming\Embarcadero\BDS\17.0

Le fichier contient des informations relatives au SDK, comme les chemins au logiciel requis pour construire des applications pour la plate-forme cible du SDK.

Pour Android, l'emplacement <SDK> installé est :
C:\Utilisateurs\Public\Documents\Embarcadero\Studio\17.0\PlatformSDKs\adt-bundle-windows-x86-20131030

Pour installer le SDK Android dans un autre emplacement, voir Installation des outils de développement Android.

Pour Mac OS X et iOS, les fichiers SDK réels (le cache des fichiers locaux du SDK) sont stockés par défaut dans le répertoire suivant (sur Windows 7) :

C:\Users\<nomutilisateur>\Documents\Embarcadero\Studio\SDKs

Pour changer l'emplacement du cache des fichiers locaux d'un SDK Mac OS X ou iOS, voir Modification du répertoire racine local du SDK d'un périphérique Mac OS X ou iOS ou d'un simulateur iOS.

Panneau SDK

Elément Description

Versions des SDK

Liste les SDK qui ont été définis, avec leur plate-forme associée. L'attribut Gras indique le SDK par défaut pour une plate-forme.

  • Pour définir un SDK par défaut pour une plate-forme, effectuez l'une des opérations suivantes :
    • Cliquez avec le bouton droit sur l'entrée relative au SDK et sélectionnez Définir en tant que défaut.
    • Double-cliquez sur l'entrée relative au SDK.
  • Pour modifier un SDK, sélectionnez-le dans la liste des versions de SDK, modifiez les propriétés du SDK, puis cliquez sur OK (sans le clic sur OK, vos modifications ne sont pas enregistrées).

Cliquer sur l'un des SDK active les boutons permettant de gérer un SDK (Supprimer et Exporter).

Propriétés du SDK

Affiche les paramètres en cours du SDK sélectionné.

Le contenu de ce cadre dépend de la plate-forme SDK : Mac OS X, iOS ou Android.

Propriétés des SDK Mac OS X et iOS

Ce sont les champs visibles dans le cadre Propriétés du SDK quand vous sélectionnez un SDK Mac OS X ou iOS.

Répertoire racine local

Affiche le répertoire de la machine locale où les fichiers de la machine distante sont mis en cache. La valeur par défaut est :

$(BDSPLATFORMSDKSDIR)\<sdk-name>

La valeur de la variable $(BDSPLATFORMSDKSDIR) est définie sur la page Outils > Options > Options d'environnement > Variables d'environnement.

Pour C++, ce répertoire est spécifié au compilateur avec l'option --sysroot. Les chemins distants sont implicitement préfixés avec le répertoire racine local.

Vous pouvez définir les valeurs en cours en tant que nouvelles valeurs par défaut en cliquant sur SavePaths.bmp Enregistrer les chemins en tant que valeurs par défaut pour la plate-forme sélectionnée dans le volet Chemins distants.

Chemins distants

Affiche la liste des chemins de la machine distante qui sont extraits vers la machine locale.

Un chemin distant est constitué des éléments suivants :

  • Répertoire. Représente le répertoire sur la plate-forme cible ou la plate-forme intermédiaire.
  • Masque de fichier. Représente le nom de fichier (pour un fichier unique) ou le caractère générique * (astérisque) qui correspond à tous les fichiers du répertoire spécifié. Exemple : OpenGL.
  • Sous-répertoires. Indique si les sous-répertoires sont inclus.

Il y a quatre catégories de chemins distants, et la catégorie détermine comment les chemins / éléments sont passés au compilateur C++ et au lieur, comme suit :

  • Les chemins d'inclusion sont passés au compilateur en tant que partie du chemin --sysinc (le chemin de recherche des fichiers d'inclusion du système, précédé du répertoire racine).
  • Les chemins de bibliothèques sont passés au lieur en tant que partie du chemin --syslib (le chemin de recherche des bibliothèques du système, précédé du répertoire racine).
  • Les frameworks sont passés au compilateur (avec l'option --framework) et au lieur (avec l'option --Ff).
  • Les autres chemins ne sont pas passés au compilateur/lieur par défaut, mais sont extraits vers la machine locale.

Tous les éléments spécifiés sont extraits vers la machine locale. Voir PAClient.

Tous les chemins doivent utiliser le style approprié pour la machine hôte cible. Par exemple, utilisez les barres obliques (/) en tant que séparateurs pour les chemins sur les hôtes Mac. Certaines marques de ponctuation telles que le tilde (~) doivent être reconnues pour Mac.

Les boutons du champ Chemins distants sont décrits ci-dessous :

Bouton Description

New.bmp Ajouter un nouvel élément de chemin

Affiche la boîte de dialogue Ajouter un élément de chemin distant. Vous pouvez aussi ajouter un nouveau SDK en appuyant sur la touche Inser du clavier quand la liste Chemins distants détient la focalisation.

EditPathItem.bmp Modifier l'élément de chemin sélectionné

Affiche la boîte de dialogue Modifier un élément de chemin distant.

DeletePathItem.bmp Supprimer l'élément de chemin sélectionné

Affiche une boîte de dialogue de confirmation et, en cas d'acceptation, supprime l'élément de chemin sélectionné. Vous pouvez aussi supprimer un chemin en appuyant sur la touche Suppr du clavier quand la liste Chemins distants détient la focalisation et qu'un élément de chemin est sélectionné.

ResetPaths.bmp Réinitialiser les chemins aux valeurs par défaut pour la plate-forme sélectionnée

Affiche une boîte de dialogue de confirmation et, en cas d'acceptation, redéfinit tous les éléments de chemin sur les valeurs du SDK par défaut pour la plate-forme sélectionnée. Inclut le répertoire racine local seulement s'il est vide.

Les valeurs rétablies sont déterminées comme suit :

  • Si vous n'avez pas réinitialisé les valeurs par défaut, les valeurs affichées sont les valeurs par défaut de Appmethod.
  • Dès que vous réinitialisez les valeurs par défaut, les nouvelles valeurs deviennent les valeurs par défaut et sont stockées dans le fichier <plate-forme>.defaultsdkpaths de votre répertoire C:\Users\<nom d'utilisateur>\AppData\Roaming\Embarcadero\BDS\17.0. Ainsi, cliquer sur ResetPaths.bmp rétablit les nouvelles valeurs par défaut que vous avez créées.
  • Pour rétablir les valeurs par défaut d'origine, supprimez le fichier .defaultsdkpaths pour la plate-forme cible. Les chemins par défaut d'origine apparaissent maintenant sur vos nouveaux SDK.

SavePaths.bmp Enregistrer les chemins en tant que valeurs par défaut pour la plate-forme sélectionnée

Redéfinit tous les éléments de chemin par défaut avec les valeurs spécifiées pour les éléments de chemin du SDK, pour la plate-forme sélectionnée. Dès que vous avez enregistré les chemins en tant que valeurs par défaut, les nouvelles valeurs entrées ici sont celles qui sont rétablies quand vous cliquez sur ResetPaths.bmp (Réinitialiser les chemins aux valeurs par défaut).

Quand vous enregistrez les chemins par défaut, un fichier est créé pour ces chemins. Le nom du fichier est constitué du nom de la plate-forme suivi de l'extension .defaultsdkpaths.

Par exemple :

Macintosh OS X

OSX32.defaultsdkpaths

Win32

Win32.defaultsdkpaths

Win64

Win64.defaultsdkpaths

Pour abandonner vos paramètres et rétablir les valeurs par défaut originales, supprimez d'abord le fichier .defaultsdkpaths situé dans le répertoire que %APPDATA% développe (c'est-à-dire, C:\Users\<nom d'utilisateur>\AppData\Roaming\Embarcadero\BDS\17.0), puis cliquez sur ResetPaths.bmp (Réinitialiser les chemins aux valeurs par défaut).

UpArrow.bmp Bouton vers le haut

Déplace l'élément de chemin sélectionné vers le haut à l'intérieur de son groupe de chemins. Vous pouvez aussi déplacer un élément vers le haut en appuyant sur la combinaison de touches Ctrl+Flèche vers le haut du clavier quand la liste Chemins distants détient la focalisation.

DownArrow.bmp Bouton vers le bas

Déplace l'élément de chemin sélectionné vers le bas à l'intérieur de son groupe de chemins. Vous pouvez aussi déplacer un élément vers le bas en appuyant sur la combinaison de touches Ctrl+Flèche vers le bas du clavier quand la liste Chemins distants détient la focalisation.

Mettre à jour le cache des fichiers locaux

Vous invite à spécifier un profil de connexion. Utilise le profil de connexion sélectionné pour extraire tous les fichiers spécifiés de la machine cible distante vers la machine locale (de développement). Seuls les fichiers ayant des tailles et des informations d'horodatage différentes des fichiers déjà dans le cache local du SDK sont extraits. Un dialogue de progression est affiché lors de l'extraction, vous donnant ainsi l'opportunité d'annuler le processus. Vous êtes aussi invité à confirmer l'écrasement des fichiers locaux.

Vous devez cliquer sur ce bouton après avoir modifié les chemins dans la boîte de dialogue Gestionnaire de SDK.

Ajouter

Lance la boîte de dialogue Ajouter un nouveau SDK pour vous permettre d'ajouter un SDK pour une plate-forme cible en utilisant un profil de connexion. L'équivalent clavier est l'appui sur la touche Inser quand la liste des SDK détient la focalisation.

Supprimer

Affiche une boîte de dialogue de confirmation et, en cas d'acceptation, supprime le SDK actuellement sélectionné. Vous pouvez aussi supprimer un SDK en appuyant sur la touche Suppr du clavier quand la liste des SDK détient la focalisation.

Exporter

Vous invite à spécifier un nom de fichier et enregistre les paramètres du SDK à cet emplacement (le nom de fichier par défaut est "<sdk-nom>.sdk").

Importer

Vous invite à spécifier un nom de fichier .sdk et importe les paramètres du SDK dans l'EDI.

Propriétés SDK, NDK et Java Android

Il s'agit des champs visibles dans le volet Propriétés quand vous sélectionnez un SDK Android. Le volet Propriétés comporte trois onglets : SDK, NDK et Java.

Onglet SDK

Elément Description

Chemin de base du SDK

L'emplacement du dossier SDK Android.

Pour que Appmethod reconnaisse votre dossier SDK Android comme un dossier SDK Android valide, ce dossier doit contenir un sous-dossier tools, et ce sous-dossier doit contenir un fichier source.properties. Le fichier source.properties définit la version (Pkg.Revision) de votre SDK Android.

Emplacement ZipAlign

L'emplacement de l'outil SDK ZipAlign.exe.

Par exemple :

  • <Chemin de base du SDK Android>\tools\ZipAlign.exe
  • <Chemin de base du SDK Android>\build-tools\<version>\zipalign.exe

Emplacement Android

L'emplacement de l'outil SDK Android.bat.

Emplacement Adb

L'emplacement de l'outil de plate-forme SDK Adb.exe.

Emplacement Aapt

L'emplacement de l'outil de construction SDK aapt.exe.

Emplacement du niveau API du SDK

L'emplacement du dossier du niveau API du SDK à utiliser. N'importe quelle version est correcte (par exemple, <dossier SDK>\platforms\android-17).

Pour que Appmethod reconnaisse votre dossier du niveau API du SDK comme un dossier valide, ce dossier doit contenir un fichier android.jar.

Onglet NDK

Elément Description

Chemin de base du NDK

L'emplacement du dossier NDK Android.

Emplacement arm-linux-androideabi-ld.exe

L'emplacement du lieur arm-linux-androideabi-ld.exe (par exemple, <dossier NDK>\toolchains\arm-linux-androideabi-4.6\prebuilt\windows\bin).

Emplacement arm-linux-androideabi-strip.exe

L'emplacement du lieur arm-linux-androideabi-strip.exe (par exemple, <dossier NDK>\toolchains\arm-linux-androideabi-4.6\prebuilt\windows\bin).

Appmethod utilise cet exécutable pour réduire la taille de vos packages d'applications Android.

Emplacement gdbserver

L'emplacement du serveur GDB au sein du dossier NDK Android (par exemple, <dossier NDK>\prebuilt\android-arm\gdbserver).

Emplacement de l'API NDK

L'emplacement du dossier API au sein du dossier NDK Android (par exemple, <dossier NDK>\platforms\android-14).

Pour que Appmethod reconnaisse votre dossier API NDK comme un dossier valide, ce dossier doit contenir un fichier à l'emplacement arch-arm\usr\lib\libandroid.so.

Chemin de la bibliothèque NDK Appmethod C++

L'emplacement du dossier bibliothèque C++ au sein du dossier NDK Android (par exemple, <dossier NDK>\platforms\android-14\arch-arm\usr\lib).

Cliquez sur les points de suspension (ProjectOptionsEllipsis.jpg) pour ouvrir Répertoires en vue d'ajouter, de remplacer ou de supprimer de nouveaux chemins de bibliothèque.

Chemin de bibliothèque NDK Object Pascal

L'emplacement du dossier bibliothèque Object Pascal au sein du dossier NDK Android (par exemple, <dossier NDK>\sources\cxx-stl\stlport\libs\armeabi-v7a).

Cliquez sur les points de suspension (ProjectOptionsEllipsis.jpg) pour ouvrir Répertoires en vue d'ajouter, de remplacer ou de supprimer de nouveaux chemins de bibliothèque.

Onglet Java

Elément Description

Emplacement KeyTool

L'emplacement de l'outil JDK KeyTool.exe.

Emplacement JarSigner

L'emplacement de l'outil JDK JarSigner.exe.

Remarque : Dans les propriétés SDK Android, vous ne pouvez pas utiliser d'adresses réseau commençant par une double barre oblique inverse comme emplacements. Par exemple, \\mycompany.com\android\sdk n'est pas une valeur valide. Utilisez plutôt un lecteur réseau (EN).

Dépannage (Mac OS X et iOS)

Gérer plusieurs installations de Xcode

Si vous avez plusieurs installations de Xcode, vous devez vous assurer que l'outil de ligne de commande xcode-select pointe sur votre dossier d'installation Xcode principal. Saisissez xcode-select -p pour voir le chemin d'accès au répertoire développeur actuellement sélectionné :


MacOS yourname $ xcode-select -p
/Applications/Xcode.app/Contents/Developer

Si l'outil de ligne de commande pointe sur un dossier qui n'est pas votre dossier d'installation Xcode principal, tapez xcode-select -s <chemin> pour définir le répertoire développeur, par exemple :


MacOS yourname $ sudo xcode-select -s /Applications/Xcode.app/Contents/Developer

Pour de plus amples informations, voir la documentation Apple pour xcode-select (EN).

Versions SDK manquantes car le répertoire Xcode est incorrect

Après avoir sélectionné un profil de connexion dans la boîte de dialogue Ajouter un nouveau SDK, la liste déroulante Sélectionner une version SDK est remplie par les versions de SDK détectées par Platform Assistant sur la machine distante.

Si la liste déroulante Sélectionner une version de SDK est vide, si une version de SDK attendue n'est pas listée ou si vous obtenez l'erreur suivante :

No SDKs could be found for the iOS Device/Simulator platform. Did you install the Command Line Tools on your Xcode?

Vérifiez votre installation de Xcode sur votre Mac et assurez-vous que l'outil de ligne de commande xcode-select pointe sur votre dossier d'installation Xcode. Voir Gérer plusieurs installations de Xcode.

Si le chemin désigné par xcode-select est correct, vérifiez le contenu du répertoire suivant :

<répertoire développeur Xcode>/ Platforms/<plate-forme>.platform/Developer/SDKs/
Par exemple : /Applications/Xcode.app/Contents/Developer/Platforms/iPhoneOS.platform/Developer/SDKs/

platform est :

  • MacOSX pour la plate-forme OS X
  • iPhoneOS pour les plates-formes Périphérique iOS - 32 bits et Périphérique iOS - 64 bits
  • iPhoneSimulator pour la plate-forme Simulateur iOS

Platform Assistant lit les versions SDK à partir de ce répertoire et la liste déroulante Sélectionner une version SDK ne contient que ces versions de SDK.

Remarque : Platform Assistant fournit un SDK supplémentaire, Command Line Tools (les outils de ligne de commande), que vous devez installer pour la plate-forme Mac OS X uniquement.

Erreur "Compilateur inconnu" après la mise à jour de XCode

Le message d'erreur [Erreur fatale bccosx]... Compilateur inconnu peut se produire après la mise à jour de XCode sous OS X.

Pour résoudre ce problème, effectuez les étapes suivantes :

  • Supprimez le SDK du Gestionnaire de SDK.
  • Supprimez tout le contenu du dossier SDK de la machine sur laquelle Appmethod est installé.
    • Le dossier SDK se situe dans Documents\Embarcadero\Studio\SDKs\.
  • Supprimez le dossier scratch-dir du répertoire PAServer sur l'ordinateur OS X.

Après avoir effectué ces étapes, relancez l'application pour ajouter un nouveau SDK.

Rubriques

Voir aussi