Bibliothèque des composants FireMonkey

De Appmethod Topics
Aller à : navigation, rechercher

Remonter à Guide des composants FireMonkey


La figure suivante montre les relations de certaines classes clé qui composent la hiérarchie FireMonkey. Pour créer un composant FireMonkey, vous devez décider de la classe que vous utiliserez en tant qu'ancêtre (point d'extension) afin d'implémenter une fonctionnalité particulière. Pour un exemple, voir Création d'un composant FireMonkey stylé par extension d'un composant existant.

FireMonkeyHierarchy2.png

System.TObject

TObject encapsule le comportement fondamental commun à toutes les classes de la bibliothèque de composants, en introduisant des méthodes qui apportent les fonctionnalités suivantes :

  • La capacité de répondre à la création ou à la destruction d'instances d'objets.
  • Des informations de type de classe et d'instance sur un objet, et des informations de type à l'exécution (RTTI) sur ses propriétés publiées.

TPersistent

La persistance détermine ce qui est enregistré avec un fichier fiche ou un module de données, et ce qui est chargé dans la fiche ou le module de données lors de son extraction à partir de la mémoire.

Les classes qui héritent de TPersistent peuvent être utilisées en tant que propriétés publiées afin que vous puissiez accéder à ces propriétés par le biais de l'inspecteur d'objets.

TComponent – Composants non visuels

Les composants non visuels apparaissent sur la palette d'outils et peuvent être manipulés sur les fiches à la conception, mais ils n'apparaissent pas à l'utilisateur lors de l'exécution.

Les composants non visuels servent typiquement :

  • A gérer les connexions à une base de données
  • En tant que minuteur (afin que vous puissiez définir des événements pour des actions périodiques)

TFmxObject

TFmxObject étend TComponent pour fournir des fonctionnalités de bas niveau aux composants FireMonkey, notamment :

  • La création, la destruction et la libération des objets
  • Le clonage, le stockage et le chargement des objets depuis un flux
  • Les manipulations des objets enfant (ajouter, retirer, rechercher)
  • Les notifications libres

TControl

TControl est la classe de base des composants d'écran FMX. Dans la plupart des cas, vous créez une classe basée sur TShape, TStyledControl ou TControl3D plutôt que sur TControl lui-même.

TShape – Primitives FireMonkey

TShape est la classe de base des primitives graphiques 2D -- TLine, TRectangle, TPath, et d'autres. Ces classes redéfinissent la méthode Paint pour se dessiner elles-mêmes. Elles ne changent pas l'apparence par elles-mêmes. Différents styles sélectionnent l'un des éléments suivants :

  • Une primitive avec un jeu de propriétés différent
  • Différentes primitives basées sur le style

TStyledControl – Contrôles stylés

TStyledControl est la classe de base des contrôles personnalisables et à interaction utilisateur. Ces classes définissent l'apparence par le biais de la ressource de style, que vous pouvez changer à tout moment. Pour construire l'interface utilisateur, la ressource de style sélectionne une primitive particulière (jeu de primitives, ou jeu de contrôles stylés) à travers un fichier de style.

TControl3D – Contrôles 3D

TControl3D étend TFmxObject pour présenter des objets visibles à l'écran, en ajoutant des propriétés et des méthodes :

Voir aussi