Utilisation de TRegistryIniFile

De Appmethod Topics
Aller à : navigation, rechercher

Remonter à Utilisation de la RTL - Index

De nombreuses applications Windows 32 bits stockent leurs informations dans la base de registres plutôt que dans des fichiers ini, car cette base est hiérarchique et ne souffre pas des limitations de taille inhérentes aux fichiers ini. Si vous êtes habitué à utiliser des fichiers ini et souhaitez transférer vos informations de configuration dans la base de registres, vous pouvez utiliser la classe TRegistryIniFile.

Vous pouvez également utiliser TRegistryIniFile dans des applications multi-périphériques si vous voulez utiliser la base de registres sous Windows et un fichier ini sous Linux. Vous pouvez écrire la plus grande partie de votre application de façon à ce qu'elle utilise le type TCustomIniFile. Pour le multi-périphérique, vous devez uniquement introduire des conditions dans le code qui crée une instance de TRegistryIniFile (sous Windows) ou TMemIniFile (sous Linux) et l'affecter à l'objet TCustomIniFile utilisé par votre application.

TRegistryIniFile crée une similitude entre les entrées de la base de registres et celles du fichier ini. Toutes les méthodes de TIniFile et TMemIniFile (lecture et écriture) existent dans TRegistryIniFile.

Quand vous créez un objet TRegistryIniFile, le paramètre que vous transmettez au constructeur (correspondant au nom du fichier pour un objet IniFile ou TMemIniFile) devient une valeur de clé sous la clé de l'utilisateur dans la base de registres. Toutes les sections et valeurs commencent à partir de la clé ainsi transmise. TRegistryIniFile simplifie considérablement l'interfaçage avec la base de registres, de sorte que vous pourriez vouloir l'utiliser à la place du composant TRegistry, même si vous ne migrez pas un code existant ou si vous n'écrivez pas une application multi-périphérique.

Voir aussi