Informations de version

De Appmethod Topics
Aller à : navigation, rechercher

Remonter à Boîte de dialogue Options de projet

Projet > Options > Informations de version

Utilisez cette boîte de dialogue pour spécifier les informations de version de votre projet. Quand les informations de version sont incluses, un utilisateur peut cliquer avec le bouton droit de la souris sur l'icône d'un programme et sélectionner les propriétés pour afficher les informations de version.

Options Description

Cible, Appliquer, Enregistrer

Voir Options de la cible.

Eléments communs

Voir Eléments communs des pages Options de projet.


La page Informations de version propose différents ensembles de champs selon la plate-forme cible sélectionnée dans le champ Cible :

Informations de version Windows

Quand la plate-forme cible sélectionnée dans le champ Cible est Windows 32 bits ou Windows 64 bits, la page Informations de version propose les champs suivants :

Elément Description

Inclure les informations de version dans le projet

Détermine si l'utilisateur peut voir les informations d'identification du produit.

Numéro de version du module

Définit un numéro d'identification imbriqué, hiérarchique, constitué des numéros de version (majeur et mineur), du numéro de release et du numéro de build (par exemple, 2.1.3.5) :

  • Les options Version majeure, Version mineure, Release et Build spécifient chacune un entier non signé compris entre 0 et 65 535. La chaîne combinée définit un numéro de version unique pour l'application.

Pour voir le numéro de version sur une plate-forme Windows, cliquez avec le bouton droit sur le fichier .exe dans l'explorateur de fichiers Windows, sélectionnez Propriétés sur le menu contextuel, et cherchez Version du fichier dans la zone Propriétés.

Pour obtenir les informations de version par programmation à partir de votre application Win32 compilée, utilisez les fonctions de l'API Windows GetFileVersionInfo et VerQueryValue.

Pour obtenir les informations de version pour un processus Win32 émulé s'exécutant dans un environnement Win64, utilisez la fonction Windows GetNativeSystemInfo.

Numéro du build

Spécifie comment le numéro du build change à chaque fois que vous sélectionnez Projet > Construire <Projet>. Les autres compilations ne changent pas le numéro du build (le quatrième nombre dans le numéro de la version, tel que 1.2.3.4).

  • Auto-générer génère automatiquement les numéros de Release et Build, et incrémente les numéros à chaque fois que vous sélectionnez Projet > Construire <Projet>. Quand Auto-générer est défini :
    • Release = nombre de jours depuis le 1er janvier 2000
    • Build = nombre de secondes depuis minuit (00:00:00), divisé par 2

Remarque : Auto-générer peut demander de définir la variable d'environnement (SAVEVRC=TRUE).

Allez sur Outils > Options > Options d'environnement > Variables d'environnement et ajoutez une nouvelle variable utilisateur appelée SAVEVRC avec Value=TRUE. Cette variable active la génération d'un fichier .vrc avec un numéro de build généré automatiquement et d'autres informations.

Ces informations sont compilées et ajoutées au fichier .res. Si vous cliquez avec le bouton droit sur le fichier exécutable, vous verrez le numéro de build généré.

  • Auto-incrémenter incrémente le numéro du build à chaque fois que le menu Projet > Construire <Projet> est sélectionné. Les autres compilations ne changent pas le numéro du build.
  • Ne pas changer préserve le numéro de build existant. C'est la valeur par défaut.

Attributs du module

Indique le but de cette version : débogage, pré-release, ou autres. Les attributs du module peuvent être inclus dans les informations de version ; ils sont fournis uniquement à titre informatif. Si un projet est compilé en mode débogage, l'indicateur débogage est inclus dans les informations de version. Vous pouvez sélectionner les autres indicateurs selon vos besoins.

  • Build débogage Indique que le projet a été compilé en mode débogage.
  • Pré-release Indique que la version n'est pas la version commerciale du produit.
  • DLL Indique que le projet inclut une bibliothèque de liaison dynamique.
  • Build spécial Indique que la version est une variante de la release standard.
  • Build privé Indique que la version n'a pas été construite en utilisant les procédures de release standard.

Langue

Indique la page de code que le système de l'utilisateur requiert afin d'exécuter l'application. ID de la région peut être spécifié en hexadécimal ; par exemple, $0409 = page de code 1033.

Vous ne pouvez choisir qu'une langue présente dans le dialogue Paramètres régionaux du Panneau de configuration de votre ordinateur. Certaines versions du système d'exploitation Windows n'incluent pas le support pour toutes les langues (comme les langues extrême-orientales) et vous devez installer le Language Pack approprié avant de pouvoir utiliser ces langues.

Zone de liste Clé/Valeur

Définit les propriétés d'identification du produit. Les entrées de clé peuvent être modifiées en sélectionnant la clé et en réentrant le nom. Pour ajouter des entrées de clé, cliquez avec le bouton droit dans le tableau Clé/Valeur et sélectionnez Ajouter une clé. Pour entrer ou changer la valeur d'une clé, tapez simplement dans le champ Valeur.

Informations de version Mac OS X et iOS

Quand la plate-forme cible sélectionnée dans le champ Cible est Mac OS X, Périphérique iOS ou Simulateur iOS, la page Informations de version propose les champs suivants :

Elément Description

Inclure les informations de version dans le projet

Détermine si l'utilisateur peut voir les informations d'identification du produit.

Numéro de version du module

Définit un numéro d'identification imbriqué, hiérarchique, constitué des numéros de version (majeur et mineur) et du numéro de build (par exemple, 2.1.5) :

  • Les options Version majeure, Version mineure et Build spécifient chacune un entier non signé compris entre 0 et 65 535. La chaîne combinée définit un numéro de version unique pour l'application.

Numéro du build

Spécifie comment le numéro du build change à chaque fois que vous sélectionnez Projet > Construire <Projet>. Les autres compilations ne changent pas le numéro du build (le troisième nombre dans le numéro de la version, tel que 1.2.3).

  • Auto-générer génère automatiquement le numéro de Build, et incrémente les numéros à chaque fois que vous sélectionnez Projet > Construire <Projet>. Quand Auto-générer est défini, Build représente le nombre de secondes depuis minuit (00:00:00), divisé par 2

Remarque : Auto-générer peut demander de définir la variable d'environnement (SAVEVRC=TRUE) : Allez sur Outils > Options > Options d'environnement > Variables d'environnement et ajoutez une nouvelle variable utilisateur appelée SAVEVRC avec Value=TRUE. Cette variable active la génération d'un fichier .vrc avec un numéro de build généré automatiquement et d'autres informations.

  • Auto-incrémenter incrémente le numéro du build à chaque fois que le menu Projet > Construire <Projet> est sélectionné. Les autres compilations ne changent pas le numéro du build.
  • Ne pas changer préserve le numéro de build existant. C'est la valeur par défaut.

Zone de liste Clé/Valeur

Affiche les paires Clé/Valeur du fichier Info.plist (liste de propriétés) de votre projet. Par exemple :

CFBundleName $(ModuleName)
CFBundleDisplayName $(ModuleName)
CFBundleIdentifier $(ModuleName)
CFBundleVersion 1.0.0.0
CFBundlePackageType APPL
CFBundleSignature  ????
CFBundleAllowMixedLocalizations YES
CFBundleExecutable $(ModuleName)

Pour les apps iOS, le fichier info.plist est maintenu au format XML pendant le développement, mais est livré sous forme de fichier binaire pour le déploiement.
Pour les apps Mac OS X, le fichier info.plist est maintenu et déployé au format XML.

Pour de plus amples informations sur le fichier Info.plist, voir Référence Info.plist.

Si vous soumettez votre application à l'App Store Mac, vous devez insérer votre Mac app BundleID dans le champ CFBundleIdentifier. Sinon, le Mac AppLoader peut signaler que le fichier .pkg ne correspond pas au Store BundleId que vous utilisez.

Pour la plate-forme mobile iOS, vous devez définir la clé UIDeviceFamily pour indiquer les périphériques iOS que votre application supporte. Les valeurs possibles pour UIDeviceFamily sont :

  • iPhone - Support des périphériques iPhone et iPod tactiles.
  • iPad - Support des périphériques iPad.
  • iPhone & iPad - Support des périphériques iPhone, iPod tactiles et iPad. (par défaut)

Pour de plus amples informations sur les styles Retina FireMonkey, voir Utilisation des styles FireMonkey natifs et personnalisés.

Informations de version Android

Quand la plate-forme cible est Android, la page Informations de version propose les champs suivants utilisés dans le fichier AndroidManifest.xml :

Elément Description

Code de version

Valeur entière qui définit la version de votre application dans les plates-formes Android.

Les magasins d'applications comme Google Play peuvent nécessiter que les nouvelles versions de votre application aient toujours un code de version supérieur aux versions précédentes. Il est important de ne jamais oublier d'incrémenter cette valeur avant de déployer votre application pour les magasins d'applications.

Options de code de version

Spécifie comment le code de version change à chaque fois que vous sélectionnez Projet > Construire <Projet> avec la configuration de plate-forme Magasin d'applications sélectionnée. Les autres compilations ne changent pas le code de version.

  • Incrémenter automatiquement pour le magasin d'applications met à jour le code de version à votre place, et l'incrémente de 1 à chaque fois que vous sélectionnez Projet > Construire <Projet> avec la configuration de plate-forme Magasin d'applications sélectionnée.
  • Ne pas changer préserve le code de version existant. C'est la valeur par défaut.

Zone de liste Clé/Valeur

Définit certaines propriétés qui fournissent des informations à propos de votre application. Voici la liste des propriétés :

Clé Description

package

Un nom de package qui identifie de manière unique votre application.

Le nom doit satisfaire les exigences de format suivantes :

  • Vous pouvez seulement utiliser les lettres latines en majuscule ou en minuscule (A-Z, a-z), les nombres (0-9) et les caractères de soulignement (_).
  • Les parties du nom de package individuel peuvent seulement commencer par des lettres.

Dans certains magasins d'applications Android, tels que Google Play, vous ne pouvez publier de nouvelles versions de votre application que si l'ancien nom et le nouveau nom utilisent le même nom de package. En outre, le nom de package peut être utilisé par d'autres applications Android pour identifier votre application ; par exemple, pour indiquer à Android qu'elles nécessitent que votre application soit installée pour fonctionner.

Voir la documentation Android pour de plus amples informations.

label

Le nom d'affichage de votre application.

versionCode

Le code de version de votre application.

Vous pouvez utiliser le champ numérique Code de version pour modifier cette valeur.

versionName

La version d'affichage de votre application. Par exemple : "2.0".

persistent

Indique si votre application peut s'exécuter à tous moments. Voir la documentation Android pour de plus amples informations.

restoreAnyVersion

Indique si votre application est capable de lire un ensemble de données écrit par une version plus récente de votre application. Voir la documentation Android pour de plus amples informations.

installLocation

L'emplacement d'installation préféré de votre application. Les valeurs possibles sont :

  • internalOnly - Installe l'application seulement sur le stockage de périphérique interne.
  • auto - Installe l'application sur le stockage de périphérique interne. S'il n'y a pas d'espace disponible sur le stockage de périphérique interne, installe l'application sur tout stockage de périphérique externe disponible.
  • preferExternal - Installe l'application sur le stockage de périphérique externe (par exemple, une carte SD) si possible.

Voir la documentation Android pour de plus amples informations.

largeHeap

Indique si les processus de votre application doivent être créés avec un grand tas Dalvik.
La plupart des applications ne devraient pas avoir besoin de cela. Il est préférable qu'elles s'efforcent de réduire leur utilisation globale de la mémoire pour améliorer les performances.

Voir la documentation Android pour de plus amples informations.

theme

Indique si votre application s'exécute en mode plein écran. Dans les applications Android, vous ne pouvez pas définir le comportement plein écran en utilisant la propriété BorderStyle, comme vous le faites dans les applications iOS. Au lieu de définir BorderStyle, vous devez utiliser la clé theme pour définir le comportement plein écran pour toutes les fiches dans votre application Android.

Les valeurs possibles sont :

  • TitleBar (par défaut). Votre application affiche la barre d'état Android.
    Le résultat est le comportement que vous obtenez dans les apps iOS si vous définissez BorderStyleNone dans toutes vos fiches.
  • No TitleBar. Votre application s'exécute en mode plein écran.
    Le résultat est le comportement que vous obtenez dans les apps iOS si vous définissez BorderStyle = None dans toutes vos fiches.

Pour de plus amples informations, voir FMX.Forms.TForm.BorderStyle.

hardwareAccelerated

Vous permet d'activer ou de désactiver l'accélération matérielle sur le périphérique cible, au niveau de l'application.

Cette option ajoute l'attribut suivant à la balise <application> afin d'activer l'accélération matérielle pour votre application entière.

<application android:hardwareAccelerated="true" ...>
<application android:hardwareAccelerated="false" ...>

Valeur par défaut = true

Pour de plus amples informations, voir developer.android.com

Voir aussi